Newsletter du 24.02.2022

 
  Bonjour a toutes et tous,

Pendant que ça pousse encore bien doucement, je vous propose de faire un petit tour du côté de la logistique qui permet de passer des champs à votre porte (ou point de dépôt).
La culture des légumes est bien sûr l'activité principale de la ferme – la plus gourmande en temps. Ceci dit, une fois les récolte terminées il reste encore un peu de chemin à parcourir.
En hiver la terre est lourde et sans un minimum de lavage, pas de tri possible. Pour les racines qui le supportent, nous avons converti une bétonneuse en laveuse à racine. Les légumes plus sensibles sont lavés au jet ou dans une grande bassine. Nettoyer des légumes dehors en hiver dans de l'eau à quelques degrés est vivifiant ! Et puis il y a les légumes avec peau fine et lisse que nous nous permettons de mettre non lavés dans les paniers – du coup ils se gardent mieux aussi.

Chaque semaine commence par une planification pour la composition des paniers. Petit et grands paniers, couple ou famille, cela donne 4 tailles, mais pour respecter un certain tournus (p.ex carottes un panier sur deux), il faut aussi différencier les hebdomadaires des bimensuels. Comme toutes les tailles de bimensuels ne sont pas livrés la même semaine, on a en général 6 types de paniers par semaine. Donc entre les quantités disponibles chez nous ou nos partenaires, les légumes qui figuraient au programme de chaque type de panier les semaines précédentes, la valeur globale à atteindre – et tout de même aussi un certain poids, selon les différentes formules, les légumes à mettre en urgence, ceux qui se combinent bien.., l'exercice se résume à une forme sudoku légumier qui guidera ensuite le reste de l'organisation des récoltes, la mise en sachets (quantité, nombre de sachets de quel légume) qui va se faire essentiellement mardi et mercredi (merci à Danielle et Madeleine qui, nos aides précieuses du mercredi ! ).
Jeudi matin, changement d'équipe : entrent en jeu Sandra et Brigitte. Il s'agit de finaliser les 150-250 cabas avant midi : Les légumes en vrac sont directement pesés dans les sac, puis les sachets sont ajoutés (les légumes les plus fragiles à la fin). Les sacs sont préparés par type et distribués selon les tournées de livraison (merci l'informatique qui nous sort ça d'un clic de souris) sur des étagères dédiées a chaque tournées en fonction des abonnés présents la semaine en question. C'est à ce moment que nous avons la possibilité de tenir compte des préférences ou ajouts dans les paniers.

En fin de matinée nous recevons le pain et les œufs qui seront ajoutés au moment de la livraison seulement. Mais il faut que chaque livreur en ait le bon nombre pour sa tournée (merci encore une fois l'informatique)

Si jusqu'ici on est dans le timing (midi), il est temps pour un petit café, accompagnée d'un casse-croûte (dans le cas contraire, c'est là qu'on commence à stresser...)

Afin de pouvoir livrer tous les paniers en quelques heures et avec des voitures « normales », on est organisé en une dizaine de tournées selon les régions, livrées par 7-8 personnes, ce qui permet généralement de venir à bout des livraisons en moins de 3 heures.

Dès 13h00, commence la valse des livreurs. La ferme constitue un cul de sac et la place devant n'est pas immense.. c'est pas toujours simple, mais on y arrive. Chaque livreur prend le contenu de l'étagère qui lui est dédié ainsi que la liste d'adresses. Y a plus qu'à.... Comme vous l'avez compris le pain et les oeufs seront ajouté dans votre panier directement au moment de la livraison.

Quand tout est livrés, reste à gérer les éventuels problèmes post-livraison : même avec un taux d'erreur inférieur à 1%, il y a généralement un oubli de pain quelque part, des oeufs qui se sont cassés, quelqu'un qui n'a pas pris le bon panier au point de dépôt... enfin on fait au mieux pour corriger ce qu'on peut.

Et puis après les retours des livraisons il y a encore tout le travail de pliage des sacs, tri des bocaux, cartons d'oeufs vides et rangement dans des caisses pour pouvoir facilement reprendre les bons sacs la semaine suivante. A ce propos, nous vous remercions de ne pas stocker trop de cabas chez vous et de les rendre au fur et à mesure et de ne pas chiffonner les sacs, car le pliage est beaucoup plus difficile après et les sacs s'usent plus vite.. là on est vendredi...lundi on recommence:)

Tout ceci nous est rendu possible grâce à toute l'équipe du moulin et les personnes qui nous aident :
Jérome, Madeleine, Danielle, Brigitte, Sandra, Caroline, Francoise, Francisco, Jaques, Serge, Liliane, Pierre-Alain , et pendant les vacances, Loris et Jonathan.. et durant l'été, woofeurs et stagiaires selon les semaines. <br><br>