Newsletter du 28.04.2022

 
  Bonjour à tous

Après ces quelques jours à ne pas mettre un maraîcher dehors (mais qui a amené un arrosage bienvenu), le soleil est de retour et les pourtours de la ferme prennent des allures de carte postale : le vert profond de l'herbe contraste avec le jaune des champs de colza ou le rose des pommiers en fleur, tout cela sur un fond de ciel bleu sans nuage. Pour parfaire le tableau, l'air est emprunt du parfum de mille fleurs et le chant des oiseaux est l'alternative zen à la radio. Tout est réuni pour faire des jaloux parmi ceux qui travaillent dans les bureaux, voire faire naître des vocations

L'activité à la ferme est à son comble (du moins presque). Jerôme, Othelo et Thomas récoltent à tour de bras, la chambre froide est pleine à ras bord : les cultures sont particulièrement productives ce printemps. Elles sont d'environ deux semaines en avance, ce qui bouscule, certes, quelque peu notre planning mais vu que les stocks de l'hiver sont vides, ce n'est point un problème.

Delphine et Danielle ont passé la journée à trier, contrôler, laver et préparer les portions pour les panier.
Comme à chaque printemps, il faut aussi réparer les clôtures des parcs, grâce à Pierre-Alain, les chevaux pâturent à présent dans un pré fourni avec de l'herbe jusqu'aux genoux

Avec deux grands ados en vacances, on gagne deux paires de bras supplémentaires, surtout quand ils enbauchent en plus un copain... de quoi reprendre les travaux sur le nouvel hangar (en stand-by durant l'hiver). Il devrait nous offrir plus de place de stockage et un espace mieux organisé pour préparer les paniers dans un futur proche. Pour l'heure, il s'agit de terminer la pose d'une isolation chanvre/chaux, projet qui a bien avancé aujourd'hui.
Notre ainé, quand à lui, a repris le projet de construction d'un poulailler ( insuffisant pour fournir les paniers en oeufs.. mais de quoi ajouter un peu de vie autour de la ferme et accessoirement aussi accueillir quelques « coureurs indiens », une race de canards spécialisés dans la chasse aux limaces .

Si tout cela parait un peu trop parfait, lisez donc les détails entre les lignes... (on reviendra sur le sujet à l'occasion... bien sur qu'il a fallu négocier âprement le trêve d'écrans - nous ne sommes pas dans un épisode de la petite maison dans la prairie.

Enfin, l'un dans l'autre, c'était une bonne journée et on a pas eu le temps de s'ennuyer...
<br><br>