Newsletter du 06.02.2020

 
  Bonjour à tous

Comme les légumes ne constituent pas tout ce que nous consommons, j'ai été faire des courses lundi dans un grand magasin, hé oui, j'avoue... Lundi, il faisait bien 15 degrés et d'après l'assortiment des fruits et légumes, je me suis demandé si je n'avais pas manqué une saison. Si on y ajoute que les Pak Choi fleurissent, reconnaissez qu'il y a de quoi semer le doute...
On dirait que les pendules ont été remise à l'heure durant la nuit tempétueuse à souhait de lundi à mardi (ouf, les tunnels ont tenu, merci Gérald de les avoir bien arrimés!) et les premiers flocons de l'année ont fait leur apparition. Je ne suis pas retournée au magasin, mais je crains que la tempête n'aura pas eu la puissance requise pour y faire régner l'hiver:)

Questions météorologiques et climatiques mises à part, à défaut de doutes, il est temps de semer les tomates + quelques aubergines, piments, poivrons.. Le choix des variétés est vaste et, pour l'instant du moins, ce choix reste libre. Si l'idée qu'il pourrait ne pas l'être peut paraître aberrante, notez qu'il n'y a pas besoin d'aller plus loin que la France pour que cela ne soit plus le cas ! Les maraîchers y ont en effet interdiction de semer (sous peine d'amende, voire d'emprisonnement) des légumes de variétés non officielles et ceci inclut l'interdiction de multiplier ou réutiliser ses propres semences (euh, végétales, bien entendu... ). Ceci n'a évidemment rien à avoir avec certains lobbys qui dominent le monde, mais montre à quel point l'état se soucie du bien-être de sa population. Population qu'il se doit de protéger contre l'ignorance paysanne et la mise en circulation - ou pire : la reproduction - de semences non contrôlées et donc potentiellement mutantes.. l'absorption de leurs fruits pourrait p.ex provoquer un comportent à tendance oppositionnel, colérique, voir plus ou moins révolutionnaire, à moins que cela n'engendre des effets physiques comme l’apparition de bandes jaunes au niveau du torse ?
Enfin, grâce à un décret Européen, la situation devrait évoluer dès l'année prochaine pour les agriculteurs bio – mais eux seuls. Vous savez, ceux qui ne constituent de toute façon pas le fond de commerce de Monsanto / Bayer.

Chez nous, il semblerait que les instances sanitaires soit moins protecteur et aient mieux à faire que protéger sa population contre de telles menaces. Nous en sommes ravis et en profitons pour reproduire et troquer nos graines à volonté et expérimenter quelques variétés plus « exotiques » . En attendant que tout cela pousse, il faudra faire encore quelque temps avec des légumes d'hiver de culture locale, même si l'origine de la variété ne l'est pas toujours (ou se laisser tenter par un petit voyage temporel au prochain supermarché).

Un petit mot sur le contenu du panier: Vous aurez tous soit du Pak Choi (bimensuels et mensuels), du Tatsoi ou de la Komatsuna (indiquée comme mélange asiatique si Dessous). Toutes ces plantes d'origine asiatique poussent très bien ici en hiver, à tel point qu'elles se mettent à fleurir. il a donc parfois des tiges et même de bourgeons qui sont parfaitement comestibles, crus comme cuits selon vos gouts. Coupez les tiges en fines rondelles leur moelle est excellente. Perso, je prépare tout cela comme des épinards, mais on peut aussi l'ajouter à de la salade. <br><br>