Newsletter du 27.08.2020

 
  Bonjour à tous

La canicule est passée, on profite de quelques jours de beau temps avant une perturbation annoncée pour la fin de la semaine... et fin août, on ne sait jamais trop combien de temps cela va vraiment durer et si la météo estivale reviendra encore. Ce qui semble certain c'est que les températures nocturnes vont durablement baisser et provoquer le retour des rosées matinales. Rosée = humidité et l'humidité favorise le développement des champignons...pas que les chanterelles et bolets, mais aussi le mildiou, l'oïdium et d'autres maladies fongiques qui vont immanquablement atteindre progressivement les courgettes, courges et concombres et au final les tomates. Mais on a quand même encore quelques semaines devant nous...

Autres signes que l'automne approche : les radis d'hiver sont déjà bien développés (un peu en avance cette année) et nous en avons récolté les premiers. Et les premières betteraves, colraves et rutabagas ne vont pas tarder...

Les choux plumes (Kale), aussi, se portent bien et avec eux la population de mouches blanches (aleurodes). Après une semi-trêve en 2019, l'hiver dernier - trop chaud – a permis une multiplication sans précédent. Si elles ne causent pas (ou peu) de dommages visibles, elles se collent sous les feuilles et sont difficiles à déloger... enfin, il nous reste quelques semaines avant de commencer la récolte et donc l'espoir d'un exode ou suicide en masse reste permis (il n'est pas interdit de rêver).

Pour le contenu du panier, vous avez tous un bon bouquet de basilic (sauf ceux qui en ont eu un la semaine dernière). Il risque 'davoir souffert un peu du voyage, mais si vous le placez rapidement dans un verre d'eau, il devrait retrouver la force... parfois il refait même des racines après quelques jours. Enfin, la quantité devrait être suffisante pour préparer un peu de pesto frais (huile d'olive, basilic, ail, sel, une cuillère de citron et un peu de parmesan - mixé ou hâché fin), et quelques feuilles entières de basilic sont un régal aussi dans une salade verte.

Dernier point: les fraises sont victimes d'une invasion de guêpes, mais les framboises continuent à produire. Le WE s'annonce plutôt maussade, mais ceux parmi vous qui désirent venir en cueillir (elle seront tout de même bonnes), restent les bienvenus (venez sans autres, le WE c'est offert)

<br><br>